"Ses influences sont multiples et oscillent entre trip-hop, pop, psychedelic rock, new et cold wave, le tout parsemé de percussions tribales et ethniques puissantes."  

INFLUENCES

Auteurs favoris : 

Poe, Baudelaire, Apollinaire, St Exupéry...

 

Cinéma : Fritz Lang, David Lynch, Kubrick, Ferrara,  50's/60's Métro Goldwyn Meyer ...

 

Peinture/Art contemporain : Egon Schiele, Anselme Kiefer, Yayoi Kusama, les films et installations de Philippe Parreno...

Photographie

Nan Goldin, Wolfgang Tillmans, Ellen Von Unwerth, Herb Ritts, Robin, Bettina Rheims... 

 

Musique :

Woodkid

Sebastian

Charlotte Gainsbourg 

Archive

Etienne Daho (Blitz, Les chansons de l’innocence retrouvée)

Pink Floyd

David Bowie

 Air

Bjork

Massive attack

 Moby

Sigur Ros

RadioHead

Portishead

Chopin

Glen Gould

Bach

Dvorak

Philippe Katerine

Beck

Forever Pavot

Gainsbourg (Love & the beat, Percussions et Melody Nelson)

Jane Birkin

Feder

Mosimann 

The Avener

Yelle 

Nicolas Jaar

Lana del Rey

"R.I 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Instagram

Photo : Nicolas Desvages

 

a 29 ans. Originaire de Nîmes, longtemps à Londres, il vit aujourd'huiParis. 

Auteur, interprète et co-compositeur autodidacte de ses titres, Romain compose et arrange "à la voix" avec des partenaires musiciens.

 

Pour lui, la musique est survie, l'écriture un élan viscéral.

De ses questionnements profonds naissent des textes personnels et subversifs sur la mort, le sexe, la question du genre, la violence du monde, le vague à l’âme, mais aussi sur l’amour, l’envie. 

 

Ses influences musicales sont hybrides et organiques et balancent d’électro-acoustique à la pop, du psychédélique rock, au trip hop, sans oublier la musique du monde et les percussions tribales, son obsession.

Romain Isoard, pour ce premier EP invite ainsi à un voyage à travers soi et dans le monde, entre force et sensibilité à fleur de peau, élans sensuels et mystiques, à l’imagerie intemporelle inspirée des films noirs de David Lynch.

 

Un mélange des genres issu des multiples réminiscences musicales, littéraires, cinématographiques et humaines qui ont jonché le parcours, la vie, tout sauf linéaire, de cet artiste troublé, troublant, féroce et écorché.

 

© 2017 R.I